Typologie des enclos dans les forêts du Châtillonnais (Côte d’Or). Dominique Goguey (UMR 6298-Université de Bourgogne), Alexandra Cordier et Emmanuel Chevigny (USR CNRS UB 3516)

Alors que de nombreux parcellaires sous forêts sont révélés par le Lidar et le plus souvent attribués à la période gallo-romaine, les parcellaires du Châtillonnais étudiés à travers les habitats par différents moyens ( relevés GPS, indices Lidar et prospections pédestres) donnent des indices d’une occupation plus ancienne. Ces habitats appréhendés par les structures externes en élévation se répartissent en groupes distincts par la forme de l’enclos qui les entourent, la présence ou non d’une construction en pierres. Pour une partie des enclos de forme quadrangulaire, la spécificité du matériel recueilli oriente vers une fonction cultuelle.

GOGUEY-CORDIER_2014

http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01053247


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *